Au cours d’une ancienne reconversion professionnelle, j’ai appris le Stylisme Modélisme. C’est là que j’ai découvert l’intérêt d’avoir un bon outil pour pratiquer mes exercices. Après quelques recherches comparatives, mon choix s’est porté naturellement sur un buste Haute Couture de la marque Siegel et Stockman, créateur depuis 1867.

   

Stockman Paris

Le buste B406 est le mannequin Haute-Couture, symbole absolu de la perfection des lignes Stockman. De mensurations extrêmement fines, il est très peu utilisé pour la création des vêtements Prêt à Porter d’aujourd’hui.

L’anecdote fût que, lorsque j’ai passé commande, j’ai dû renseigner mes mensurations précises pour qu’il soit fabriqué à ma taille. Quelques semaines plus tard, je suis allée le chercher à l’atelier et « on » a bien ri en me voyant arriver, si petite… je cite : Avec vos mesures, on a tous pensé que vous aviez la taille mannequin, c’est à dire 1m70 au moins… Souvenir !

Après la remise des documents je suis repartie avec mon double sous le bras, par le métro et le train, puis je l’ai installé au beau milieu du salon. Il a servi un certain temps à me confectionner robes ou chemisiers vintage. Hélas, le chômage étant passé par là trois fois de suite, j’ai dû vendre en lot beaucoup d’affaires dont cet objet précieux à mes yeux.

C’est le mois dernier que je l’ai reconnu en photo, via le site d’Evelyine Alice Bridier qui me l’avait acheté et utilisé précieusement durant de nombreuses années pour ses créations en laines feutrées. Il rentrera bientôt à la maison et j’en suis heureuse même si je suis passée de la taille 36 (42 chez Stockman) au 42 calculé d’après les derniers critères en prêt à porter.

Il me servira de présentoir pour mes tricots, à moins que je reprenne aussi des cours de toile chez Artesane pour modifier ma silhouette de patronage.

2 commentaires sur “Stockman Paris”

Laisser un commentaire